AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Melinda Anderson ; Votre impitoyable directrice et admine cherie xD.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melinda Anderson
    Directrice - L'éternité est faite de secondes...

avatar


Plus & Affinités
Relations:
Proverbe:
Chanson:

MessageSujet: Melinda Anderson ; Votre impitoyable directrice et admine cherie xD.   Mar 19 Mai - 1:38

{ Melinda Anderson }


    I. Let Me Introduce Myself


  • NOM(S): Anderson
  • PRÉNOM(S): Melinda
  • SURNOM(S): Meli
  • ÂGE: 300 ans // 20 en apparence
  • RACE: Vampire
  • SEXE: Féminin
  • MÉTIER: Directrice
  • POUVOIRS: Créer des illusions
  • ANNÉE D'ÉTUDES: //
  • PASSE-TEMPS: Musique, lire et écrire
  • ORIENTATION SEXUELLE: Hétéro


    II. Let's Talk About Me


  • DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE:

    C'est par son humeur qu'on plaît ou qu'on déplaît et par le fond de son caractère qu'on se fait aimer ou haïr.


    Aux premiers abords, Melinda ne laisse paraître qu'une facette de sa personnalité. Visage dénudée d'expression faciales, regard vide et sourire plus que glaciale. La jeune vampire donne donc l'impression d'être une personne froide et dure, sans aucun sentiment. Souvent sur ses gardes, elle fait toujours attention aux nouveaux être vivants vivants qu'elle rencontre. Très méfiante, donc. Elle protège chaque élève de son école comme si elle défendait sa propre vie. Beaucoup d'étrangers ne se sont même pas approchés d'elle, de peur de s'attirer les foudres de la jeune vampire. Mais tout cela n'est qu'un masque, bien sûre! Vous vous en êtes douté, non? Derrière ce masque froid se cache une vampire plus que chaleureuse. Toujours à l'écoute des autres, elle n'hésite pas à aider les personnes qui lui sont chères ou même des inconnus qui ont besoin de son aide. Très loyale, elle n'a jamais et ne trahira jamais, les personnes qui lui sont chères.

    Mais derrière ses deux facettes se cache celle que personne ne voudrait jamais voir se révéler devant eux. Melinda peut se montrer très cruelle lorsqu'elle est en colère. Elle n'hésitera pas une seconde à tuer une personne si elle manque de respect, ou ose faire du mal, à une personne qui lui est chère. Très protectrice, donc. La jeune vampire n'as pas froid aux yeux et vas même jusqu'à torturer ses victimes. Une sorte de jeux pour elle. Toujours concentrer sur ses propres intérêts, elle ne laisse jamais quelqu'un se mettre à travers de son chemin. Ceux ou celles qui ont essayé l'on regrettés la seconde qui a suivi cet instant. Il vaut donc mieux d'éviter Melinda lorsqu'elle est en colère...

  • DESCRIPTION PHYSIQUE:

    Une femme belle est le paradis des yeux et l'enfer de l'âme.


    Melinda est comme tous les vampire dotée d'un physique exceptionnel et d'une beauté incroyable. Sa peau blanche donne l'illusion d'être une personne timide, discrète. Ses yeux d'une couleur bordeaux sont tellement profonds que certaines personnes préfèrent baisser les leurs en sa présence. Ces derniers deviennent plus sombres lorsqu'elle est en chasse, donc prenez garde ! Ses dents sont très bien alignées et sont d'une blancheur éblouissante. Sa bouche, elle, est d'une jolie couleur rosée comme n'importe quel humain. Mais lorsqu'elle a fini avec sa victime, elles sont rouges à cause du sang de l'être humain. Sa taille est plutôt moyenne, pas trop grande ni trop petite. Melinda possède une taille très fine et tient une élégance rare lorsqu'elle se déplace ou qu'elle remet une mèche de cheveux à sa place.

    Melinda est habitué aux regards des autres sur elle. Ou plutôt celui des hommes serait plus juste à dire. La jeune vampire sait très bien comment faire pour obtenir tout ce qu'elle désire. Elle n'a qu'à parler pour laisser sa voix envoûter les personnes à qui elle s'adresse. Personnes, jusqu'à aujourd'hui du moins, n'a pu refuser ce que lui demandait Melinda. Il faut dire qu'elle est déterminée et ne lâche pas la personne tant qu'elle n'a pas eu ce qu'elle voulait.

  • STYLE VESTIMENTAIRE:

    Le style est le vêtement des pensées.


    Côté vestimentaire, Melinda porte toujours des vêtements qui mettent ses formes en valeurs. Les robes de soirées ou les robes gothiques sont les tenues que porte le plus souvent cette jeune vampire. Ces robes sont toujours accompagnées de talons hauts et d'accessoires tels que des bagues, des bracelets, des colliers ou encore des boucles d'oreille. Tout pour se faire remarquer ! Même si elle n'a pas besoin de toutes ses fanfreluches pour être jolie.


    III. My Real Me


  • NOM/SURNOM: Laura // Miss Candy // DreamXToxic
  • ÂGE: 15 ans et toutes ses dents xD
  • LOCALISATION: Belle-g-hic x)
  • HOBBIES: Musique, Rpg, lire et Tokio Hotel xD
  • AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? Il me dit vaguement quelque chose =P
  • LE CONTEXTE ? Je l'ai écrit, c'est normal que je l'ai lu.
  • CODES S'IL-VOUS-PLAÎT: Et puis quoi, encore? Mon numéro de carte bancaire? x)
  • CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR: Amy Lee (Evanescence <3)


Dernière édition par Melinda Anderson le Dim 24 Mai - 2:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dangerous-hope.vampire-legend.com
Melinda Anderson
    Directrice - L'éternité est faite de secondes...

avatar


Plus & Affinités
Relations:
Proverbe:
Chanson:

MessageSujet: Re: Melinda Anderson ; Votre impitoyable directrice et admine cherie xD.   Mer 20 Mai - 0:56

  • HISTOIRE:

    - la voilà, Madame Anderson.

    Une jeune femme, âgée à peine de 25 ans, était allongée dans un lit, à l'hôpital centrale de Londres, auprès de son époux. L'homme était d'une grande taille, les cheveux d'un noir corbeau et des yeux tellement sombres que l'on ne pouvait rien y apercevoir, aucun sentiment. Il regarda l'enfant du coin de l'oeil sans prêter une quelconque attention à sa progéniture. Tandis, que la jeune femme était tout le contraire. Elle était d'une taille moyenne, des cheveux couleurs ors qui brillaient grâce au soleil de la pièce. Ses yeux, eux, brillaient de milles feux. Elle était heureuse. Angela avait toujours rêvée d'avoir une fille. Étant fille unique, elle voulait tout lui donner : de l'amour, de l'affection et une amitié sans limite. Tout ce dont enfant a besoin pour grandir dans une ambiance chaleureuse et sécurisante... Son mari, lui, s'était installé près de la fenêtre et regardait à travers celle-ci. L'infirmière demanda, alors, à la jeune maman si elle voulait la prendre dans ses bras. La mère hocha la tête avec un sourire, signe d'affirmation. Angela pris le jeune enfant dans ses bras et une larme coula sur le long de sa joue. Pas une larme de tristesse, plutôt le contraire, une larme de joie. Elle était tellement jolie, avec ses joues toutes roses et ce petit sourire qui s'affichait sur ses lèvres. Rien n'aurait pu arrêter ce moment de bonheur que partageait la mère et la fille... Enfin, si. Angela appela son mari pour qu'il puisse admirer ce petit ange, qui était sa fille unique. L'homme tourna lentement la tête en direction de sa famille. Ne bougeant toujours pas, il réfléchit. À quoi ? Personne ne le sauras jamais. Mais ce qui arriva n'était pas la réaction d'un père. Il tourna les talons et se dirigea vers le lit de la jeune femme. Sans même un sourire, il regarda le bébé s'endormir au côté de sa mère. Monsieur Anderson regarda sa montre et informa sa femme qu'il devait régler des affaires importantes à son bureau. Angela tenta de le maintenir dans cette chambre. Mais rien n'y fit. Il claqua la porte et sortit sans une once de remords. Une autre larme coula sur la joue de la jeune maman. Cette fois-ci, ce ne fut pas une lame de joie mais, bien de tristesse. Elle posa sa tête sur l'oreiller et réfléchi à sa vie. Angela et Nicolas s'étaient unis à cause d'un mariage arrangé par leurs parents respectifs. Mais, les années passèrent et la jeune femme apprit à l'aimer. Malheureusement pour elle, il n'éprouva jamais le même sentiment. Cette enfant avait été comme une obligation pour lui. Alors que pour elle, cela était un cadeau du ciel. Melinda toussa et Angela perdit le fil de ses pensées. Elle jeta son regard, bleu océan, sur son enfant unique et lui déclara, au creux de son oreille :

    - Tu auras la plus belle vie possible, Melinda. Je te le promet...

    { ... }

    - Tu veux jouer avec maman, Melinda ?

    Assises toutes les deux dans le fauteuil de la demeure des Anderson, Melinda et Angela s'ennuyaient en ne sachant que faire. La jeune fille était âgée de quatre ans, à présent et sa beauté devenait de plus en plus grande. Ses cheveux était mi-longs de couleurs noirs smbres et ses yeux de couleur bleus ciels qui reflétaient la même lueur de bonheur que ceux de sa mère. Jusqu'à maintenant, Melinda avait été la fille la plus heureuse au monde. Ses parents ne se disputaient plus le soir en pensait qu'elle dormait, elle avait tout ce qu'elle voulait et avait créée de très forts liens avec sa mère. Elle ne voulait pas la laisser seule et elle était tout le temps ensemble. Melinda releva la tête et fit un magnifique sourire à sa mère, qui lui rendit. D'un geste rapide, Angela se leva et prit sa fille dans ses bras. Arrivé dans le hall de la maison, elle déposa sa fille et la vêtit d'une longue veste de couleur immaculés. En ce temps d'hiver, il valait mieux la protéger du froid au maximum. La jeune maman lui enfila, ensuite, un bonnet et des gants assorti. Vérifiant une dernière fois que sa fille était bien protégée, elle enfila à son tour son manteau. Après s'être apprêtée, elle pris la main de Melinda et sortit avec elle. Le jardin de la demeure était recouvert d'une couche de neige, ce qui donnait un effet magnifique à la maison qui, elle, était plutôt sombre... Angela lâcha la main de sa fille. Et celle-ci courut dans le jardin avec un sourire affiché sur les lèvres. Elle était heureuse, elle avait toujours aimé la neige et l'hiver. Tout était différent et tout pouvait chang... Pouf ! Une boule de neige venait de s'écraser contre la veste de la fillette. Melinda se retourna, tout de suite et put voir sa mère avec un sourire enfantin. Elle sourit à son tour et plongea ses mains dans la neige. Elle en prit un peu et forma une boule, bien ronde, qu'elle lança sur sa mère. Angela riposta et ainsi de suite... Pendant 2heures entières, Melinda et Angela s'amusèrent ensemble. Jusqu'à ce que la grille de la maison se fit entendre dans un grincement bruyant. La fillette lâcha immédiatement sa boule de neige et attendit de voir le nouvel arrivant. Dans un manteau noir, comme son physique, Nicolas apparut dans le jardin. La petite fille courut à sa rencontre. Mais, lorsqu'elle n'était qu'à quelques centimètres de lui, elle lui ouvra les bras pour qu'il la prenne dans les siens. Il ne posa que sa main sur la tête de l'enfant et lui dit simplement :

    - Bonjour Melinda... Je vois que tu t'amuses...

    Sans un mot de plus, il avança, en laissant la fillette seule dans la neige. Une larme coula sur sa joue. Pourquoi ne m'aime-t-il pas ? Je n'ai rien fait ! Soudain, elle sentit deux bras l'entourer. Elle se retourna et vit sa mère agenouillée à sa hauteur, elle, elle tentait de cacher sa tristesse. Melinda posa, alors, sa tête sur l'épaule de sa mère et elles restèrent, là, sans bouger, quelques minutes...

    { ... }

    - Maman... Je t'en prie... Ne m'abandonne pas... J'ai besoin de toi !

    Allongée dans un lit de l'hôpital de Londres, Angela Anderson regarda sa fille pleurée à son chevet. La jeune femme de 16ans, la suppliait de ne pas la laisser... ne pas mourir. Mais, elle ne pouvait rien faire. Elle avait apprit, quelques mois plus tôt, qu'elle avait une maladie très rare et qui ne pouvait pas être guérit. Les médecins n'avaient pas, encore, trouver le remède à cette maladie. Et depuis, Madame Anderson savait qu'elle ne pourrait pas voir sa descendance. Une larme coula sur la joue de la future défunte et de sa propre fille. Les pensées de Melinda se bousculèrent dans sa tête. Elle devra, à présent, rester avec son père qu'elle n'avait jamais aimé et inversement. Elle ne pourra plus lui parler, lui dire tout ce qu'ils passaient par sa petite tête. Elle sera seule, tout simplement... Soudain, un médecin arriva derrière la jeune femme et lui dit qu'elle devait quitter la chambre. Les larmes doublèrent et elle s'en prit au médecin. Elle lui dit qu'elle ne laissera pas sa mère mourir seule parce qu'elle avait déjà assez souffert. Ne faisant plus attention, elle prit la main de sa mère et lui déposa un baiser, sur sa joue. L'homme insista et lui redemanda de quitter la pièce. Melinda fit semblant de ne pas l'entendre. Et comme on dit : aux grands mots, les grands remèdes. Le médecin prit la jeune femme dans ses bras et l'emmena dehors de la chambre. Elle lui donna de coups de poings et des coups de pieds pour tenter de se détacher de cette emprise. Mais rien n'y fit. Elle était dehors et ne pouvait plus entrer. Ses larmes coulèrent encore plus fort et elle regarda autour d'elle. Il n'y avait personne, tout était vide... Comme son futur... Melinda vit, alors, un banc positionné près de la porte, elle s'assoit et prit sa tête entre ses mains. Elle ne savait pas depuis combien de temps elle était là. Mais quand elle releva la tête, elle vit son père au fond du couloir. Il passa à côté d'elle, sans la regarder et entra dans la chambre d'Angela.
    Une heure plus tard, Nicolas n'était toujours pas ressorti et Melinda était, là, assise seule. Soudain, la porte s'ouvrit et laissa passer le médecin et son père. L'homme se mit à sa hauteur et lui dit que sa mère était partie reprendre sa place auprès des anges. Le monde s'écoula autour de la jeune femme. Elle était orpheline de mère... et de père. Ensuite, le docteur partit avec une culpabilité affichée sur le visage. Melinda et Nicolas se retrouvèrent seuls. L'homme tenta une "approche" avec sa fille. Il tendit sa main. Mais, Melinda ne l'entendit pas de cette oreille. Elle se releva, d'un geste vif et se mit à crier :


    - Ne me touche pas ! Tu n'es pas mon père ! Et c'est de ta faute que maman est partie ! Je te déteste !

    La main de Nicolas frappa, violemment, la joue de sa fille. Son geste était tellement violent que Melinda tomba à terre. Ses larmes toujours présentent, elle le regarda avec un regard que jamais il n'oubliera...

    { ... }

    Le lendemain matin, Melinda décida de prendre sa vie en main. Debout devant son lit, elle le fixa quelques secondes avant de prendre la décision qui changera sa vie. Les Anglaises ne pouvant pas quitter la demeure familiale avant de se marier, elle s'apprêtait à désobéir à cette règle ancestral. Mais, une fureur trop forte s'était emparé d'elle, depuis bien trop d'années. Ne pesant plus le pour et le contre, elle prit sa valise et emballa toutes ses affaires. Melinda ne savait pas encore ce qu'elle ferait, où elle irait... Mais, vivre encore seulement un instant avec son père était de trop pour elle. Il avait conduit sa mère à la mort, elle en était certaine ! Sa mère attrapa sa maladie que lorsque son père était revenu de "voyage". Quelle drôle de coïncidence, n'est-ce pas ? Tout était emballer et elle était prête à partir. Prenant son unique valise dans sa main, elle sortit de sa chambre sans un bruit. Regardant de droite à gauche, vérifiant que son père était absent, elle descendit tout doucement les marches des escaliers. Soudain, elle entendit un bruit venir de la salle à manger. Son sang se glaça et elle s'arrêta à la moitié de son chemin. Regardant vers le bas, elle put voir les cheveux de son père. Une frayeur se dessina sur ces traits. Qu'allait-elle faire, à présent ? Nicolas releva la tête et vit sa fille, une valise à la main et en tenue d'extérieur. Comprenant très vite ce qu'il se passait, il lui demanda, d'un ton dur :

    - Où compte tu allés comme ça, Melinda ? Partir peut-être ? Pour aller où ?

    Paralysée par la peur, elle ne répondit pas et chercha une solution pour sortir de cet enfer. Mais, elle n'en trouva aucune. Son père s'approcha d'elle. Soudain, s'en réfléchir plus loin, elle descendit les escaliers et "fonça" dans son père. Ce dernier tomba à terre et Melinda en profita pour prendre la fuite. Mais, elle sentit deux mains entourer sa cheville. Se rattrapant à la porte d'entrée, elle lui jeta un regard noir. Et à ce moment précis, elle put voir sa fureur se dessiner sur ses traits. Nicolas lui hurla :

    - Tu n'iras jamais loin dans ta vie, Melinda ! Tu es pire que ton idiote de mère !

    Comment osait-il traité sa propre femme d'idiote ? Ou plutôt sa mère, à elle. Ne réfléchissant pas plus loin, elle se dégagea de lui et donna des coups de pied tellement puissant qu'il cracha quelques gouttes de sang. À la suite de cet évènement, elle claqua la porte. Nicolas, allongé à terre, se mit à pleurer tout doucement. D'une voix suppliante, il dit dans le vide :

    - Je te demande pardon, ma fille...

    { ... }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dangerous-hope.vampire-legend.com
Melinda Anderson
    Directrice - L'éternité est faite de secondes...

avatar


Plus & Affinités
Relations:
Proverbe:
Chanson:

MessageSujet: Re: Melinda Anderson ; Votre impitoyable directrice et admine cherie xD.   Mer 20 Mai - 1:26

  • Les années passèrent sans que Melinda ne retourne dans cet enfer qu'elle avait vécu pendant plus de 16ans. La jeune femme était âgée, à présent, de 22 ans et on pouvait dire qu'elle avait réussit sa vie. Lorsqu'elle arriva au centre de Londres, elle put trouver un travail au quelle elle n'avait jamais pensée : chanteuse. Un riche manager l'avait découvert alors qu'elle chantait dans un restaurant où elle était serveuse. À la suite de cet évènement, elle s'entraîna très dur pour devenir l'une des plus grandes chanteuses de Londres. Ces efforts ont payé ! Puisqu'elle chanta dans plusieurs théatre avec un triomphe à la clé. Mais, une représentation changea sa vie à jamais... Elle ne savait pas encore que cela serait la dernière...

    Flash-Back:
    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯


    Seule dans sa loge, Melinda Anderson tentait tant bien que mal de diminuer son stress. Une boule au ventre semblait remonter jusqu'à sa gorge. Cela n'était pas sa première représentation mais, le stress ne disparaît jamais entièrement, non ? Vêtue d'une longue robe blanche, style Louis XVI, la jeune femme faisait les cents pas en attendant que son metteur en scène l'appelle pour monter sur la scène. Vérifiant plusieurs fois son reflet dans le miroir elle entendit, soudain, une voix l'interpeller :

    - Melinda, ça va commencer !

    Oubliant son stress, l'interpellée quitta sa loge et se dirigea vers la scène, un endroit paisible pour elle. Faisant attention en montant les quelques marches qui la séparaient de sa passion, elle se retrouvant parmi les musiciens qui semblaient la fixer, en espérant un faux pas sans doute. Le rideau se leva doucement et Anastassia élève sa voix à la perfection, comme d'habitude. Mais, après plus d'une heure de spectacle, elle remarqua une personne étrange dans le public. Cela semblait être un hommr qui lui apportait une attention bien trop grande. Son teints d'une blancheur fascinante, ses traits si parfait semblait... irréels ! Melinda n'avait jamais vu une telle beauté avant ce soir. Fascinée et intriguée, elle oublia presque l'endroit où elle se trouva et resta figer sans chanter. Un murmure la sorti de sa rêverie :

    - Melinda, continue !

    Secouant doucement la tête, elle reprit ses esprits et, tant bien que mal, continua...

    { ... }

    Sa prestation terminée, Melinda reprit le chemin de sa demeure. Toujours fascinée par cet être parfait, elle semblait ne pas faire attention au monde qui l'entourait. Soudain, des bruits de pas se firent entendre. Dans un geste vif, elle fit un tour sur elle-même et tenta de trouver l'origine de ce bruit. La jeune femme regarda de tous les côtés. Complètement paniquée, elle se retourna et se mit à courir le plus vite possible. Ses talons résonnèrent, encore et elle put entendre d'autres pas joindre les siens. Qu'allait-il lui arriver, à présent ? C'était une femme que pouvait-elle faire face à un homme ? Soudain, plus aucun bruit se fit entendre derrière elle. Anastassia se retourna et se rendit compte qu'elle était seule. Avait-elle eu une hallucination ? Certainement ! Son rythme cardiaque reprit son cours et elle se remit en marche. Soudain, une ombre s'approcha d'elle. La jeune femme regarda l'étranger avec un regard effrayé mais, aussi... fasciné ! Sa peau d'une blancheur éblouissante, ses traits si bien dessiné et ses yeux... cramoisis ?! L'homme du théâtre ?! Un frisson parcourut le dos d'Anastassia. Des yeux ne pouvaient pas être de cette couleur ! C'est tout bonnement impossible ! L'étranger s'approcha, encore. La jeune anglaise recula mais, elle se prit au piège elle-même. Elle se colla contre un mur et l'homme s'approcha, encore et toujours, d'elle. Jusqu'au moment où il se trouva à son hauteur. Leurs regards se croisèrent et Melinda put découvrir ses dents. Ses dents, elle, était recouvert d'une peinture rouge... Du sang ?!... Elle tenta de s'enfuir. Mais c'était trop tard. Ses crocs s'approcha de son cou et mordit. Une douleur intolérable s'empara de son corps. Elle eut du mal à respirer et cria le plus fort possible. Quelqu'un l'entendrait peut-être... Le vide se fit autour d'elle et elle tomba dans un sommeil profond...

    { ... }

    Melinda ouvrit doucement ses yeux en tentant de se souvenir de ce qui s'était passé. Mais ses idées n'étaient pas encore claires. Elle était encore dans un état second. Elle bougea sa main et sentit qu'on la lui tenait. Dans un réflexe automatique, elle dériva ses yeux vers sa main. Elle était tenue par des liens. Où était-elle? Qu'avait-elle fait? Se posant milles questions, elle entendit des gens discuter, comme si ...ils étaient à côté d'elle?!

    - Je l'ai trouvé à l'agonie près dune ruelle.

    - La pauvre, je me demande ce qui a pu lui arriver...

    - Aucune idée, mais avec ses artistes on ne sait jamais!


    Artiste? Melinda n'avait acune souvenirs de cela, ni aucun d'autre d'ailleurs. Soudain, Sa gorge lui fit un mal atroce. Elle semblait dessécher comme si elle n'avait plus bu durant plusieurs années. Fermant les yeux quelques secondes pour ne plus penser au mal, elle entendit que ces inconnus comptaient la garder à l'hôpital, mais pas celui-ci... Psychiatrique?! Elle n'était pas folle tout de meme! Des pas s'approchèrent doucement de la chambre de la jeune femme. Paniquant, elle leva instantanément sa main qui réussit à briser son lien. Ahurit, elle fit de même avec son autre membre. Enfin libre, il ne fallait pas perdre une seconde. Melinda ramassa ses affaires et quitta l'hôpital sans se retrouner...

    { ... }

    Melinda comprit très vite ce qu'elle était devenue, un vampire. Elle eut beaucoup de mal à l'accepter. Cela ne fut qu'à l'aube de ses 300 ans, qu'elle prit la décision de son éternité. Elle voulait aider les prochains vampires, sorciers et démons d'accepter leurs sorts. Durant une nuit, elle rencontra une jeune démone qui contrôlera son école avec elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dangerous-hope.vampire-legend.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Melinda Anderson ; Votre impitoyable directrice et admine cherie xD.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Melinda Anderson ; Votre impitoyable directrice et admine cherie xD.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre jeux 3D glasses préféré ?
» Votre CDthèque idéale
» Quel est votre Sonic préféré ?
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?
» votre smiley préféré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dangerous-Hope :: Your Characters :: Here I Come !-
Sauter vers: